L’ETP dans la prise en charge des malades chroniques est un plus :

  • pour le patient qui devient acteur de sa maladie,
  • pour le médecin généraliste qui suit 90% des malades chroniques :
    • permet de modifier la relation médecin/malade, de passer de l’injonction (il ne faut pas…) à l’empathie,
    • d’apprécier le changement de comportement des patients (observance, diététique, activité physique…) dans son parcours de soins, processus dynamique.
  • pour l’équipe pluri-professionnelle :
    • permet de progresser sur un projet de santé et de coordonner les soins avec les auxiliaires médicaux.
    • enrichit la prise en charge

Un plus pour toute l’équipe de la MSP.

Docteur Marie-France Gérard,
médecin généraliste à la maison de santé
pluriprofessionnelle de Vicherey dans les Vosges.